I. Les thermes romains

1.Qu'est-ce que les thermes ?

Pour les Grecs, les thermes sont un lieu où détendre ses muscles après l’exercice physique à la palestre et se laver avant d’enduire son corps d’huile. Pour les Romains, les thermes, appelés aussi bains (balneum, i, n : bain privé ; balna, ae, f : bain public), sont bien plus que cela et ont un rôle social extrêmement important. Ils sont un élément essentiel de la civilisation romaine, dont on trouve encore de nombreuses traces archéologiques dans toutes les cités de l’empire romain : en Italie, en Grèce, en Asie Mineure, en Afrique du Nord, en Gaule etc…

 

Les citoyens les plus riches possèdent des thermes privés dans leur domus. Les thermes publics (exploités par une entreprise privée ou offerts par un magistrat ou l’empereur) sont à la disposition des autres habitants, moyennant un faible droit d’entrée. Certains thermes sont totalement gratuits. A la fin du premier siècle avant J.C., il y avait plus de 170 thermes à Rome et par la suite ils devinrent encore plus nombreux.

[Sources: Wikipédia]

2.De quelles salles étaient-ils constitués ?

Les thermes romains sont constitués de 12 parties:

1. L'entrée

2. Le frigidarium ( bassin froid )

3. Le tépidarium ( bassin tiède )

4. Le caldarium ( bassin chaud )

5. Les vestiaires

6. Les salons

7. Les palestres

8. Gymnases

9. Salles de conférence

10. Portiques

11. Bibliothèques

12. Petites salles de bains

3.Le chauffage des thermes:

La source de chaleur est située sous les thermes : ce type de chauffage est appelé hypocauste (de hypo : sous et kaiô : brûler). La chaleur produite par le foyer (praefurnium) circule entre des pilettes de briques qui supportent les pièces chaudes ou tièdes. Ce système est complété par des tubulures (ou tuyaux en terre cuite) insérés dans le mur et permettant ainsi à la chaleur d’envelopper les salles chaudes jusqu’au plafond où elle est évacuée. Les salles tièdes sont plus éloignées de la source de chaleur que les pièces chaudes.

 [sources: LES THERMES ROMAINS]

 

__________________________________________________________

II.Les thermes de Bath

__________________________________________________________

a.Aquae sulis.

Le Grand Bain
Le Grand Bain

Comme son nom l’indique, Bath était célèbre, depuis l’antiquité, pour ses bains alimentés par trois sources d’eau chaude, qui jaillissent à près de 45° C.Pour les Romains, Bath était Aquae Sulis. Ils baptisèrent ainsi la ville en raison de ses eaux chaudes minérales et bâtirent un complexe de thermes consacré à la déesse Minerve. Vous pouvez aujourd'hui visiter les Bains romains et explorer les importantes ruines et trésors du magnifique temple romain.Dès l'époque romaine, ces bains étaient considérés comme un traitement pour beaucoup de maladies chroniques.Ses sources sont les plus chaudes du Royaume-Uni

b.un site regorgeant d'antiquités

Au cours de la visite, on peut voir la célebre gorgone de bath! Un monument a 

voir au moins une fois dans sa vie.

III. Les aqueducs romains

1.Liste des aqueducs romains:

- Aqueduc de l'Aqua Alexandrina (Aqua Alexandrina)

 - Aqueduc de l'Aqua Alsietina (Aqua Alsietina)

 - Aqueduc de l'Anio Novus (Aqua Anio Novus)

 - Aqueduc de l'Anio Vetus (Aqua Anio Vetus)

 - Aqueduc de l'Aqua Appia (Aqua Appia)

 - Aqueduc de l'Aqua Claudia (Aqua Claudia)

 - Aqueduc de l'Aqua Julia (Aqua Iulia)

 - Aqueduc de l'Aqua Marcia (Aqua Marcia)

 - Aqueduc de l'Aqua Tepula (Aqua Tepula)

 - Aqueduc de l'Aqua Trajana (Aqua Traiana)

 - Aqueduc de l'Aqua Virgo (Aqua Virgo)

[Sources: Wikpédia]

 

Les aqueducs servaient à transporter de l'eau d'une source vers une ville et ensuite indirectement vers les thermes et les habitations des plus riches.C'était comme des gouttières géantes mais pas pour récupérer l'eau de pluie,mais pour l'eau de sources.

Voici l'exemple de l'aqueduc de Lutèce
Voici l'exemple de l'aqueduc de Lutèce

L'inclinaison des aqueducs ne devait être ni trop forte, elle aurait provoqué usure et destruction entraînant la dégradation de l'enduit hydraulique (à base de brique écrasée et de chaux (l'opus signinim) ni trop faible, elle n'aurait alors pas permis l'écoulement normal

Info pratique: Le premier aqueduc a été construit en Irak.

Sources:

Si vous voulez écrire des textes en grec, cliquez ici !

Copyright TD 2011.